Bientôt 150 ans d'Histoire



Depuis 1871, l’Hôtel Splendid est l’un des emblèmes du décor architectural de Cannes et de La Croisette.

Laissez-vous porter par le récit de l'histoire de cette demeure à l’élégance envoûtante qui célébrera bientôt ses 150 ans.




Retournons deux cents ans en arrière...


Dans la nuit du 1er au 2 mars 1815, une petite troupe menée par l’empereur Napoléon 1er, en exil sur l’île d’Elbe, débarque sur le sol français, dans la ville voisine de Golfe Juan.


Les récits racontent que l'empereur séjourna dans l'actuelle rue Bivouac Napoléon et que Pauline Bonaparte, sa soeur, passa la nuit dans la petite auberge Gazielle ancêtre de notre hôtel.



En décembre 1834, Lord Brougham découvre Cannes. Envoûté par le charme de cette ville azuréenne, il décide d’y séjourner en compagnie de ses amis de la gentry anglaise.

Cannes devient alors une destination très prisée de l'aristocratie européenne en période hivernale.



Quatre ans plus tard, en 1838, le Port de Cannes voit le jour.
En 1871, la Promenade de la Croisette est édifiée.
La petite auberge Gazielle prend de l’ampleur et devient une prestigieuse bâtisse, sur trois étages.

L'hôtel Splendid se dresse le long des Allées de la Liberté,
seul face au port et à la mer.



C’est le début d’une nouvelle ère de prospérité à Cannes : celle de la “Belle Époque”.


Durant l’hiver 1874, Jacques Offenbach, le célèbre compositeur d’opérettes, est en villégiature à Cannes. Il séjourne à l’hôtel Splendid tout l’hiver.



L’année 1905 marque un réel tournant dans l’histoire de l’hôtel.

Deux étages sont ajoutés, donnant alors un air majestueux et de grandeur à ce noble édifice surplombant le Vieux port de Cannes.

Le “Splendid Hôtel” naquit. 


A cette époque, il s’agit d’un hôtel saisonnier ouvrant uniquement ses portes l’hiver comme tous les établissements de Cannes fermés l’été en raison de la chaleur.



Hôteliers et Restaurateurs depuis 1889, la famille Cagnat a exploité de prestigieux établissements, à Moulins, Marseille, Aix-les-Bains, Toulouse, Paris, Megève, Grenoble, Sainte-Maxime.

Bernard et Annick Cagnat ont acquis le Splendid en 1974 et su préserver le charme et l'âme de cette magnifique demeure, fleuron de l'Hôtellerie Cannoise.

Leurs enfants et petits enfants perpétuent à ce jour leur travail et savoir faire.



Cannes continue alors son développement et s’impose, au fil du temps, sur la scène internationale en tant que destination touristique et culturelle majeure avec la création en 1946 du Festival International du Film.

L’hôtel Splendid, empreint de beauté et d’histoire, poursuit son ascension et demeure un hôtel emblématique de Cannes et de sa Croisette, face au Vieux Port des Yachts, à 50 mètres du Palais des Festivals et des Congrès et du Casino.



« Ce texte est disponible sous les termes de la Licence Creative Commons Paternité-Partage des Conditions Initiales à l’Identique 3.0 Unported (CC-BY-SA) »